Une formation de douze jours pour aller à la rencontre des pratiques narratives, telles qu’initiées par Michael White et David Epston, travailleurs sociaux et thérapeutes de famille, dans les années 80.

« Lorsque je suis tombé·e dans la marmite narrative il y a 12 ans, ce fut comme un souffle de liberté et de dignité dans ma posture professionnelle et surtout, pour les personnes accompagnées », Charlie

La narrative considère que notre identité est construite à travers des récits, racontés et soutenus par notre entourage et les discours sociaux. Lorsqu’une personne est en souffrance, son histoire est souvent saturée par un Problème, qui fait de l’ombre à tous les autres possibles d’être au monde. Notre intention en tant qu’intervenant·e narratif/ive est de soutenir la personne pour « ré-auteuriser » sa vie et se connecter à ses préférences, ses valeurs et ses rêves.

Une spécificité de l’approche narrative est son coeur politique : le langage n’est pas neutre et est ancré dans les grands récits collectifs sociétaux et dominants. Pour accompagner une personne, il s’agit de prendre en compte son contexte et l’impact des normes, privilèges et discriminations, récits qui façonnent et interagissent avec des souffrances individualisées.

Cette formation est éminemment expérientielle car pour s’approprier ces façons bien particulières de converser, rien de tel que d’en éprouver les effets à partir de soi.

A l’issue de ces 12 jours, il est possible d’accéder au titre de « Praticien·ne narratix » auprès de la Fédération Francophone des Pratiques Narratives. Cette formation narrative a été élaborée de manière à aborder les thèmes identifiés collectivement comme fondamentaux par la FFPN.

Les fondamentaux

Les quatre premiers jours seront consacrés aux fondements épistémologiques de cette approche, qui est celle de la résistance, celle qui honore les récits des personnes marginalisées ou discriminées.

Mots-clefs : constructionnisme social, déconstruction des discours dominants, externalisation, posture relationnelle décentrée et influente, paysage de l’action et de l’identité.

Dates

16 et 17 mars 2023

27 et 28 avril 2023

Applications cliniques

Les six jours suivants aborderont différentes thématiques d’accompagnement et des modalités d’intervention narratives dans une perspective dépathologisante et favorisant l’initiative personnelle.

Cette partie fera la part belle aux “objets flottants” de la narrative, créatifs, métaphoriques et mobilisateurs, qui seront expérimentés par les participant·es.

Mots-clefs : enfants et familles, arbre des récits, voyage identitaire, épreuves de vie (deuil, faire face à la crise climatique…), approche décolonisée, féministe et écologique de la relation d’aide.

Dates

25 et 26 mai 2023

22 et 23 juin 2023

14 et 15 septembre 2023

Posture et pratiques

Les deux derniers jours seront un espace de réflexivité par rapport à sa propre pratique professionnelle. Ce sera l’occasion de réfléchir ensemble aux manières de s’approprier l’approche narrative dans son contexte professionnel, faire émerger des souhaits et des projets; échanger autour de questions et situations concrètes.

Ils seront construits de manière horizontale avec l’ensemble du groupe afin de se sentir plus à l’aise avec la posture et les conversations narratives.

Mots-clefs : appropriation, posture narrative, altervision, documentation poétique

Dates

12 et 13 octobre 2023

Formateur·ices

Charlie Crettenand
Psychologue-psychothérapeute d’orientation systémique et narrative, Charlie se passionne pour la narrative depuis 2010 et contribue depuis à diffuser les idées narratives en francophonie. Iel s’est notamment formé·e auprès d’André Grégoire, Peggy Sax, David Epston, David Denborough… Sa pratique clinique lui permet de rencontrer des familles et des personnes en souffrance, avec un accent particulier sur les épreuves de vie existentielles (deuil, séparation conjugale, maladie) et plus récemment à travers son engagement éco-féministe.

Charlie est reconnu·e comme formateur·ice et superviseur·euse en narrative par la Fédération Francophone des Pratiques Narratives (FFPN).

Sébastien Ebener
Educateur social HES, il a choisi la rue comme manière privilégiée d’être en relation. Artiste de rue et musicien autodidacte, il compose des documentations narratives à partir des mots de personnes écoutées. Il suivra le parcours de formation en documentant notre cheminement grâce à ses mélodies et nous embarquera dans sa poésie. Voici quelques compositions de son cru…

Cette formation est actuellement en phase créative, de manière à l’enrichir de diverses voix narratives contemporaines francophones… A suivre !

Précisions et inscription

Public : Professionnel·les de la relation, de la santé, du social, du coaching et du monde éducatif.
Lieu : Valais (en présentiel)
Dates : 16 et 17 mars, 27 et 28 avril, 25 et 26 mai, 22 et 23 juin, 14 et 15 septembre, 12 et 13 octobre 2023 (12 jours)
Prix : 2’460.- pour les 12 jours (2’160.- étudiant·es, stagiaires ou en recherche d’emploi)

Le prix ne doit pas être un frein pour accéder à cette formation. Prenez contact pour discuter de modalités alternatives d’échange !

Inscription : par mail à ccrettenand(*@)trame-narrative.ch