La métaphore du tissage sera au coeur de cette initiation aux pratiques narratives. Initiées par Michael White et David Epston (thérapeutes de famille) dans les années 80, elles poursuivent leur essor sur tout le globe.

Nous nous intéresserons à la posture du/de la praticien·ne narratif·ve, décentrée et influente, aux origines puisées dans la philosophie post-structuraliste, aux notions de déconstruction, de discours dominants et alternatifs, d’externalisation.

Les participant·e·s pourront expérimenter sur elles/eux-mêmes ces conversations colorées grâce à des canevas de questions.

Le séminaire présentera la documentation poétique et la modalité du “portrait en miroir” (Tom Carlson et David Epston). Les propos s’articuleront autour de vidéos, ainsi que de témoignages de personnes accompagnées. Nous verrons comment utiliser ces documents en ouvrant les murs de notre espace de consultation, pour s’appuyer sur la force du collectif, tout en respectant la confidentialité.

Lieu : Lausanne – FARP
Dates : 27 et 28 avril 2020