Psychothérapies

Groupes thérapeutiques


Riche d’une année de transition en famille, où nous nous sommes mis·es en quête de Sens, avons été à la rencontre de notre vulnérabilité et avons pu expérimenter la Sobriété Heureuse (chère à Pierre Rhabi). Après 10 ans de pratique “traditionnelle”, ma vision professionnelle en a été transformée.

Plusieurs auteur·es s’accordent à dire que nous serons de plus en plus nombeux·ses à ressentir les effets du contexte global en crise (sanitaire, sociale, climatique, etc.) et en être impacté·es.

Macy, Servigne, Jancovici et bien d’autres postulent comme nécessaire de cultiver des relations résilientes, solidaires, joyeuses, centrées sur l’entraide.

Fort·e de cet espoir, j’ai le plaisir de proposer des groupes thérapeutiques avec diverses orientations.

Mères et Terre

Mères et Terre

Échanges d’expériences, de doutes, de sororité dans un cadre accueillant et vitalisant.

Solidarité Queer

Solidarité Queer

Tisser nos voix d’entraide dans ce groupe aux identités multiples et colorées

Thérapie individuelle « en mouvement »

Dans le roman de la vie, certains protagonistes interviennent parfois pour semer le trouble. Il peut s’agir de “Angoisse”, “Colère”, “Anorexie”… On peut avoir l’impression que l’existence devient une pelote où les fils s’entrelacent et créent des noeuds où nous n’y voyons plus clair. Comment fermer la porte à la “Peur” ou la “Dépression” ou … pour oser se lancer, avancer, en Confiance ?

Comment faire le point sur ce qui importe vraiment ? Quels alliés seraient à mobiliser dans cette période de souffrance ?

Mon approche thérapeutique

Les histoires me passionnent, autant celles qu’on écoute au coin du feu que celles qui se racontent le jour du marché.

Lorsqu’on décide de consulter, il est courant de se sentir emprisonné·e dans une histoire récurrente, l’histoire du Problème, qui semble régir notre vie et nos relations.

Nos espoirs et nos valeurs semblent annihilés par ce Problème et nos projets, désormais inaccessibles.

Dès lors, comment envisager une histoire qui nous ressemble, qui honore ce qui importe à nos yeux ? Comment aménager notre relation au Problème d’une manière qui nous convient ? Comment être à nouveau auteur·e de sa vie ?

C’est le genre de conversations auxquelles je vous convie.